L'Agence Tourisme à votre service

La taxe de séjour et Vous ?

taxe de séjour La réforme de la taxe de séjour au 1er janvier prochain va impacter nombre de prestataires touristiques. Mais au delà de subir cette évolution, comment agir ou réagir à cette évolution pour un hébergeur ? En contact au quotidien avec des hébergeurs et des territoires ayant opté pour la taxe de séjours, je vous propose une intervention courte mais très concrète sur l'évolution de la taxe de séjour, déroulé ICI

Pensez coaching

La gestion d'une entreprise touristique, qu'elle soit privée, publique ou associative, dans l'hébergement ou la proposition de prestations, requiert la prise de nombreuses décisions plus ou moins stratégiques.

La vie du dirigeant est rythmée par ces prises de décisions quelques fois un peu trop solitaires. Pour éviter cet écueil, nous vous proposons un temps, à intervalles réguliers, au cours duquel JE serais là, auprès de vous, pour vous aider dans la prise de décision.

Le coach ne prend pas la décision à votre place :

  • Il pose les bonnes questions pour vous aider à choisir. 
  • Il vous aide à mettre en place les indicateurs cohérents pour l'évaluation future des effets du choix opéré. 
  • Il vous force à regarder là où l'entreprise a besoin que vous regardiez. 
  • Il apporte enfin son expertise sur des points de technicité.
Plus

Tourisme rural et ZRR

Les Zones de Revitalisation Rurales sont par définition des zones regroupant des territoires qui présentent des difficultées économiques et sociales, notament une faible densité démographique, un déclin de la population totale (ou active) ou une forte proportion d'emplois agricoles.

La taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe d'habitation :

Les collectivités territoriales et les EPCI dotés d'une fiscalité propre peuvent par délibération exonérer de taxe foncière sur les propriétés bâties et de taxe d'habitation les hôtels, les meublés de tourisme et les chambres d'hôtes situés dans une ZRR. L'exonération porte uniquement sur les locaux affectés exclusivement à l'activité d'hébergement.

Formulaires :

  • Taxe d'habitation : Cerfa n°13567*02

  • Taxe foncière : Cerfa n°15532*01

La déclaration doit être déposée avant le 31 décembre de chaque année qui précede celle pour laquelle l'exonération est applicable aupres du centre des impots fonciers territorialement compétent, avec les justificatifs d'affectation des locaux.

NB: De façon normalement automatique, les entreprises qui ont fiscalement opté pour le régime réel d'imposition doivent être exonéré d'impôts sur les bénéfices pendant 5 ans.

A vérifier :

L'EPCI a t elle pris la délibération dans le sens d'une exonération de taxes foncières et d'habitation ?

Si oui, les prestataires doivent faire les demandes avec les deux formulaires pré cités.

Si non, voir si c'est volontaire ou par manque d'infos

A Vendre

DSC 0517 (2).JPG

Charmante maison de campagne de 120 m², intégralement restaurée style landaise, située dans le sud ouest du Lot et Garonne. Cette maison, sur un terrain en partie clos d'environ 1 ha, se compose:

  • Au RDC : salon, salle à manger avec cuisine ouverte, salle d'eau avec grande douche italienne, 1 WC, et d'une terrasse carrelée de plus de 40 m².

  • A l’étage : 3 chambres, 1 dressing, 1 bureau, 1 WC et d'une terrasse bois de plus de 40 m² (rambarde de sécurité à prévoir).

Suite...

L'Agence Tourisme à la Une

file

Suite au travail de virtualisation du musée de Blain...

L'Agence Tourisme a soumis l'idée avant l'été au musée de Blain de virtualiser le musée afin de proposer une visite alternative pour les personnes à mobilité réduite ne pouvant franchir l'obstacle des escaliers pour atteindre les salles d'exposition. Aujourd'hui, la visite est opérationnelle, ouverture validée par cette conférence de presse...

file-4 file-4...

Voeux 2017

voeux 2017-page001

La profonde mutation de l'hébergement rural :

cabane

L'hébergement rural a évolué ces dernières années de façon si importante que l'on peut parler de réelle mutation du secteur.

Il a évolué,

  • de par la nature de ses acteurs : De l'aimable retraitée désireuse de valoriser un patrimoine bâti sans affectation depuis le départ des enfants, nous sommes passés aux quadras dynamiques, investisseurs dans la pierre, à la recherche d'une activité complémentaire, voir principale. Ceux-ci entendent bien gérer l'activité comme une activité économique à part entière et leur dépendance à l'investissement bancaire valide cet état de fait.  
  • de par la nature des produits commercialisés : « Une semaine dans un gîte rural de 4 à 6 personnes » était le produit phare, pour ne pas dire plus. Aujourd'hui, les structures balayent le spectre des séjours de la façon la plus complète possible du week-end une nuit au midweek en passant par l'ensemble des déclinaisons imaginables. 
  • de par la nature du lieu de résidence : Si la longère traditionnelle se porte bien, elle est aujourd'hui concurrencée par une pléiade d'offres plus ou moins insolites et originales de cabanes, yourtes, tipis, ...etc... 
  • de par ses réseaux de commercialisation. Les acteurs historiques du marché que sont les réseaux « Gîtes de France » et « Clés Vacances » ainsi que les institutionnels ont subi, de plein fouet, l'arrivée tonitruante des acteurs du numérique et de l'économie collaborative. Une refonte complète de la commercialisation s'est ainsi opérée depuis quelques années. 
  • de par sa legislation, en conséquence des éléments sus-mentionnés, le législateur a opéré à de nombreux ajustements des règles fiscales et sociales avec la volonté de permettre le sain développement du secteur dans le respect des secteurs d'activités proches dont fait, entre autres, partie l'hôtellerie traditionnelle.

Le slow tourisme, bien au delà d'un rythme

slow food

Les défenseurs de la Slow Food chère à Carlo Petrini définisse ce concept en trois mots : BON, la nourriture doit être bonne car elle doit être un moment de plaisirs pour le consommateur. PROPRE, l'aliment doit avoir été conçu de la manière la plus respectueuse possible de l'environnement. JUSTE, chacun des maillons de la chaîne de son élaboration doit pouvoir tirer une juste rémunération de son labeur. La force du concept de Slow Food est de mettre du plaisir dans le respect de l'environnement là où beaucoup demandait de choisir entre bio et bon !

Cette façon d'envisager l'alimentation est directement transposable au tourisme. Le Slow Tourisme n'est pas et ne doit donc pas être traduit et caricaturé en tourisme lent. Le Slow Tourisme est un tourisme qui s'appuie sur les notions d'équités dans les retombés des sommes dépensées par les touristes sur un territoire, sur la durabilité des solutions et des services proposés ainsi que sur la notion, subjective et souvent galvaudée il est vrai, d'authenticité dans la découverte et la rencontre des acteurs.

Le Slow Tourisme est donc un qualificatif validant une démarche globale d'un ou plusieurs acteurs touristiques. Fini l'opposition entre le tourisme « rentable » et le tourisme «de qualité», le slow tourisme se doit d'être économiquement cohérent, écologiquement durable, socialement respectueux et culturellement enrichissant.

Et aussi étonnant que cela puisse paraître des prestations correspondantes à ces caractéristiques existent un peu partout, discretement noyées dans l'offre générale.

La Maison de la Forêt du Gavre (44130) en visite virtuelle 360°

L'Agence Tourisme, votre prestataire 360° local

Depuis le 1er décembre 2015, l'Agence Tourisme développe sa gamme de prestations avec la mise en place de visites virtuelles à 360 ° pour vos structures.

Sous la forme d'une fenetre, type youtube, cette visite virtuelle permettra aux internautes de visiter votre structure et de se sentir déjà en vacances. Mise en place avec la technologie Google, la visite virtuelle c'est le gage de transparence et de qualité de votre offre pour le visiteur.

N'hésitez pas à nous demander un devis pour votre établissement, vous serez surpris des tarifs !

L'Agence tourisme dans Village Magazine

Image1

Pour que votre projet se déroule sans accroc

triangle de l'ecotourisme